Cas pratiques

ATELIER SCHMID – ARTISAN DE CHRONOMÉTRIE – RÉVISIONS, RESTAURATIONS ET VENTE D’HORLOGES ANCIENNES ET ANTIQUES

APERÇU DE MON TRAVAIL


Cliquez sur les liens pour vous faire une idée de mon travail quotidien à l’atelier.

Restauration d’une pendule de cheminée française

L’horloge décrite ci-après est une pendule de cheminée française dans un boîtier massif en bronze fabriquée vers la deuxième moitié du XIXe siècle, aux alentours de 1860. Les horloges antiques de ce type étaient alors confectionnées avec toutes sortes de variations. L’époque de Napoléon III en particulier s’est approprié tous les précédents styles d’horlogerie. D’innombrables modèles de pendules de cheminée et d’horloges de table, parfois précieux, mais parfois également kitsch, ont ainsi été proposés à la vente aux amateurs de l’époque. Des matériaux tels que le marbre, l’albâtre, la fonte d’étain ou le bronze bruni caractérisent l’esprit de cette période horlogère. Aujourd’hui encore, il est possible d’acquérir une grande variété de modèles aux enchères, ou, avec un peu de patience, de les dénicher et de les acheter dans les marchés d’antiquités. Le temps passé n’est pas cher payé, car les prix sont généralement bas grâce à la faible demande.



La travail de restauration


La surface du boîtier massif de l’horloge, ainsi que toutes les applications avaient été initialement dorées au mercure. Malheureusement, cet ennoblissement a été très endommagé au cours des années à cause d’un entretien inapproprié et de travaux de révision de moindre qualité. Le grand balancier de Paris est de bonne qualité et est équipé d’une sonnerie à râteau. Le réglage s’effectue par le biais d’un système Brocot, très répandu dans les mouvements de ce type à partir de 1850. Il permettait un réglage très précis de la marche du mouvement.

Le démontage complet du mécanisme du mouvement et de composants individuels permet de révéler diverses traces d’usure. En particulier ici, deux ressorts moteurs des rouages du mouvement et de la sonnerie ont été brisés par la corrosion.

Il a donc fallu commander des ressorts moteurs de dimensions et de tolérances adaptées pour les deux barillets. Les caractéristiques essentielles à prendre en compte sont la hauteur, l’épaisseur du ressort et le diamètre intérieur du barillet.

J’étire ensuite les ressorts à l’aide d’une estrapade spéciale, puis les enroule dans le tambour des barillets. Je lubrifie l’acier des ressorts avec une graisse synthétique spéciale. Dans le cas présent, avec une épaisseur de lame de 0,38 mm, j’utilise le lubrifiant Motorex lghx 176. Les ressorts ne doivent pas être trop lubrifiés pour éviter que la graisse ne se retrouve dans le logement de l’arbre du barillet. Je lubrifie les coussinets de l’arbre du barillet avec de la Moebius 8200. Les barillets nettoyés aux ultrasons sont ensuite prêts à être installés. A présent, il faut poncer et polir tous les pivots de roue. C’est seulement ensuite qu’il faudra décider quels coussinets doivent être réajustés. Les nouveaux emplacements des coussinets doivent être percés de façon centrée, et alésés sur 3/100 mm. Maintenant, je peux insérer les coussinets en laiton durci. Je dois contrôler chaque jeu de pivots séparément avant de pouvoir fraiser légèrement les huiliers. Tous les composants et toutes les pièces en laiton peuvent pendant ce temps être nettoyés au bain à ultrasons, entre 55 et 60 °C. (Solution de nettoyage: Ortimex). Je retire minutieusement et autant que possible les petites traces de corrosion et de rouille de la surface en acier des pignons, des leviers et des axes à l’aide d’une fine brosse métallique. Je retravaille au besoin les pignons en acier avec de la pâte de polissage.

Je retravaille au besoin les pignons en acier avec de la pâte de polissage.

Les dégâts de corrosion dus aux précédentes interventions inadaptées dans le mécanisme du mouvement sont encore bien visibles sur les platines. Dans ce cas, il est essentiel de réaliser un léger traitement abrasif de la surface pour rendre au matériau sa couleur d’origine.

Les dégâts de corrosion dus aux précédentes interventions inadaptées dans le mécanisme du mouvement sont encore bien visibles sur les platines. Dans ce cas, il est essentiel de réaliser un léger traitement abrasif de la surface pour rendre au matériau sa couleur d’origine.

Après le nettoyage final, les matériaux retrouvent tout leur éclat. Il convient cependant de préciser à nouveau ici qu’une rénovation de ce type ne doit être effectuée que pour les cas les plus extrêmes.
En principe, les platines du mouvement peuvent sans problème garder les rayures et les traces de chocs subies au cours des années. Elles appartiennent en effet à l’objet et à son histoire.

Après le nettoyage final, les matériaux retrouvent tout leur éclat. Il convient cependant de préciser à nouveau ici qu’une rénovation de ce type ne doit être effectuée que pour les cas les plus extrêmes. En principe, les platines du mouvement peuvent sans problème garder les rayures et les traces de chocs subies au cours des années.

Maintenant, le problème de la chaussée: Pour positionner le déclenchement de l’aiguille des minutes sur 12 et 6 heures pile, on a simplement poussé la chaussée sur la position souhaitée, déformant ainsi la zone de friction et la rendant inutilisable. Lorsque j’ai essayé de rétablir le bon rapport, le matériau s’est presque fracturé, comme on pouvait s’y attendre.

Maintenant, le problème de la chaussée: Pour positionner le déclenchement de l’aiguille des minutes sur 12 et 6 heures pile, on a simplement poussé la chaussée sur la position souhaitée, déformant ainsi la zone de friction et la rendant inutilisable. Lorsque j’ai essayé de rétablir le bon rapport, le matériau s’est presque fracturé, comme on pouvait s’y attendre.

Je ponce d’abord légèrement les différents points à souder par brasage, puis je les nettoie soigneusement. J’applique alors de l’eau de soudage sur ces points et je les brase avec précision. Je passe ensuite toutes les vis en acier dans une flamme à environ 300 °C pour les bleuir.

Pour éviter de polluer prématurément l’huile d’horlogerie, tous les coussinets présentant des barbures doivent être soigneusement alésés.


Je traite les dents de la roue d’ancre et les palettes de l’ancre en acier avec un procédé de fixation pour que la graisse de l’échappement ne bouge pas au fil des années. Après le nettoyage de toutes les pièces, je remonte le mouvement et règle toutes les fonctions de la sonnerie sur la bonne position. Je superpose et fixe les platines supérieure et inférieure. Du côté cadran du mouvement, il convient de veiller à la bonne pénétration de la chaussée et de la roue de minuterie. Je monte ensuite le système de réglage et de balancier, puis mets en marche le mouvement provisoirement pour vérifier le fonctionnement de l’échappement et effectuer des réglages le cas échéant.


Le mouvement est enfin complètement révisé et prêt à être installé.

Le mouvement est enfin complètement révisé et prêt à être installé.

Maintenant, attaquons-nous à la préparation et à la remise en état du boîtier en bronze. A certains endroits, le matériau a pris une forte patine au cours des années. Les applications décoratives sont très sales, il n’est donc pas possible de simplement les nettoyer au pinceau. Il faut partiellement démonter le boîtier. Une fois dévissé, il se divise en plusieurs éléments massifs.

Je pré-nettoie chaque pièce l’une après l’autre, puis les trempe brièvement dans la solution nettoyante du bain à ultrasons pour que la surface ne perde pas sa patine.


Après:

Attaquons-nous maintenant à la préparation et à la remise en état du boîtier en bronze. A certains endroits, le matériau a pris une forte patine au cours des années. Les applications décoratives sont très sales, il n’est donc pas possible de simplement les nettoyer au pinceau. Il faut partiellement démonter le boîtier. Une fois dévissé, il se divise en plusieurs éléments massifs. Je pré-nettoie chaque pièce l’une après l’autre, puis les trempe brièvement dans la solution nettoyante du bain à ultrasons pour que la surface ne perde pas sa patine.

Après un rinçage immédiat à l’eau, je sèche soigneusement les composants avec de l’air comprimé et un courant d’air chaud, afin qu’aucune tâche n’apparaisse.


Je remonte alors le mouvement révisé et le positionne avec précision.

La mise au repère de l’échappement (le tic-tac régulier) et la position de la tige du balancier dans la fourchette de l’échappement doivent être minutieusement contrôlées. Pendant au moins quatre semaines, il faut ensuite contrôler la marche et les fonctions de l’horloge. Une pendule française de ce type avec suspension Brocot ne doit pas décaler de plus d’une minute en une semaine.

Comtesse

Et voilà!

Restauration d’une horloge de table signée «Breguet à Paris» (avec sonnerie neuchâteloise des trois-quarts)

La restauration de cette belle horloge de table s’est révélée être un travail véritablement exigeant après le premier diagnostic. Le mouvement à sonnerie neuchâteloise des trois-quarts sur deux fines tiges de gong spiralées est de bonne qualité dans l’ensemble. Cependant, pour garantir une marche satisfaisante de l’horloge à l’avenir et pour optimiser l’état du mouvement, quelques interventions étaient nécessaires.
La platine arrière, visible en ouvrant le boîtier, est complète et toutes les vis apparentes sont en bon état. Elles auront tout au plus besoin d’un peu de polissage.

Restauration d’une horloge de table signée «Breguet à Paris» (avec sonnerie neuchâteloise des trois-quarts)

La platine avant du mouvement a clairement été négligée au cours des années. La tête de vis du pont d’ancre est à moitié cassée. Il faudra donc utiliser une pièce brute pour confectionner une nouvelle vis pouvant bien s’intégrer à la structure. Les autres vis sont en grande partie cassées et en très mauvais état. Je dois d’abord restaurer les têtes de vis à l’aide de papier de verre et d’un poinçon en acier. Il faut ensuite les polir avec du feutre et une pâte de polissage.

Restauration d’une horloge de table signée «Breguet à Paris» (avec sonnerie neuchâteloise des trois-quarts)

Le mécanisme de la sonnerie dispose de deux tiges de marteau et d’une troisième tige en deux parties reliée à la roue à chevilles. Les extrémités des tiges de marteau présentent un court épaulement carré. Celui-ci soutient les cliquets, qui tombent sur des chevilles et arrêtent ainsi le marteau dans la bonne position.

Le mécanisme de la sonnerie dispose de deux tiges de marteau et d’une troisième tige en deux parties reliée à la roue à chevilles. Les extrémités des tiges de marteau présentent un court épaulement carré. Celui-ci soutient les cliquets, qui tombent sur des chevilles et arrêtent ainsi le marteau dans la bonne position.

Je fixe le cliquet défectueux et de qualité inférieure avec de la colle forte instantanée sur une vieille chute de laiton. Ce morceau de laiton permettra de créer un nouvel élément fonctionnel. Après l’avoir percée pour y fixer le carré, je scie la pièce brute .

Restauration d’une horloge de table signée «Breguet à Paris» (avec sonnerie neuchâteloise des trois-quarts) Restauration d’une horloge de table signée «Breguet à Paris» (avec sonnerie neuchâteloise des trois-quarts)

Il faut beaucoup de patience pour ajuster la forme brute de la tige des cliquets sur la tige de marteau des heures. Des tests répétés de la pièce sont essentiels, car le carré doit au final être solidement fixé. La pièce presque terminée, il faut encore ajouter les finitions esthétiques. Je fixe enfin les deux cliquets nettoyés sur deux chevilles coniques adaptées.

Maintenant, je dois dérouiller divers leviers, axes et composants de la sonnerie prudemment avec une pièce à main. Il est ici nécessaire de faire preuve de beaucoup de doigté. Rapidité et pression sont essentielles pour un beau résultat visuel.


Nous nous attaquons ensuite au rouage dans son ensemble. Je vérifie le fonctionnement et l’intégrité de toutes les roues et les pignons. Je dois examiner et estimer chaque pivot. Les pivots coniques doivent absolument être laissés en l’état. La forme conique des pivots était courante dans l’horlogerie à l’époque et avait, outre son rôle de réduction des frottements, un effet positif à long terme sur la quantité d’huile dans les coussinets.

Restauration d’une horloge de table signée «Breguet à Paris» (avec sonnerie neuchâteloise des trois-quarts)

La roue dentée du tambour du barillet dans le rouage du mouvement a été mal réparée et son diamètre est trop grand pour sa position. Les quatre dents défectueuses provoquent une mauvaise pénétration dans la roue de huitaine, ce qui peut entraîner le blocage du mécanisme.

A l’aide des plus fines limes d’horlogerie, je lime et brosse délicatement cette zone problématique pour la remettre en état.

A l’aide des plus fines limes d’horlogerie, je lime et brosse délicatement cette zone problématique pour la remettre en état.

A l’aide des plus fines limes d’horlogerie, je lime et brosse délicatement cette zone problématique pour la remettre en état.

Maintenant, c’est au tour des platines d’être remises à niveau. Je les frotte doucement avec du papier de verre de grain 1000.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Horlogerie artisanale Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Horlogerie artisanale

Grâce à l’agent de polissage «Metharex», le matériau retrouve un éclat durable. Il faut cependant à nouveau souligner ici que les rayures et traces de chocs doivent toujours être visibles. Elles appartiennent à l’histoire de cette horloge.

Heureusement, les ressorts moteurs des rouages du mouvement et de la sonnerie sont encore en bon état et sont parfaitement adaptés aux dimensions de leur barillet. Les vieux ressorts doivent toujours être conservés si possible, car ils confèrent une valeur cachée à l’horloge. Après avoir traité la surface des barillets et avoir soigneusement nettoyé les composants aux ultrasons, je peux intégrer le mécanisme du remontoir au rouage du mouvement. En remontant d’un tour, celui-ci est positionné et arrêté. Ainsi, seule la tension optimale des ressorts moteurs est utilisée. Malheureusement, les mécanismes de ce type sont souvent enlevés aujourd’hui, ce qui diminue la valeur d’une horloge de cette génération.

Grâce à l’agent de polissage «Metharex», le matériau retrouve un éclat durable. Il faut cependant à nouveau souligner ici que les rayures et traces de chocs doivent toujours être visibles. Elles appartiennent à l’histoire de cette horloge. Heureusement, les ressorts moteurs des rouages du mouvement et de la sonnerie sont encore en bon état et sont parfaitement adaptés aux dimensions de leur barillet. Les vieux ressorts doivent toujours être conservés si possible, car ils confèrent une valeur cachée à l’horloge. Après avoir traité la surface des barillets et avoir soigneusement nettoyé les composants aux ultrasons, je peux intégrer le mécanisme du remontoir au rouage du mouvement. En remontant d’un tour, celui-ci est positionné et arrêté. Ainsi, seule la tension optimale des ressorts moteurs est utilisée. Malheureusement, les mécanismes de ce type sont souvent enlevés aujourd’hui, ce qui diminue la valeur d’une horloge de cette génération.

Après avoir nettoyé tous les composants du mouvement, je peux commencer à monter l’ensemble du mécanisme. Les pièces ont pris une belle couleur claire après leur bain dans la solution nettoyante. Il est donc maintenant important de travailler exclusivement avec des gants en silicone, car un contact prolongé pourrait laisser des traces d’oxydation disgracieuses.
Je lime avec précision les chevilles coniques en acier visibles pour la platine arrière, puis les fraise au forêt creux pour les finitions.

Après avoir nettoyé tous les composants du mouvement, je peux commencer à monter l’ensemble du mécanisme. Les pièces ont pris une belle couleur claire après leur bain dans la solution nettoyante. Il est donc maintenant important de travailler exclusivement avec des gants en silicone, car un contact prolongé pourrait laisser des traces d’oxydation disgracieuses. Je lime avec précision les chevilles coniques en acier visibles pour la platine arrière, puis les fraise au forêt creux pour les finitions.

Maintenant que les barillets sont tendus, il s’agit de vérifier à nouveau les jeux de hauteur et la pénétration des roues.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Horlogerie artisanale Restauration

Dans ce cas, il faut accorder une attention toute particulière aux chevilles de la roue d’échappement. Elles doivent toutes se dégager horizontalement des dents de la roue d’ancre.

Dans ce cas, il faut accorder une attention toute particulière aux chevilles de la roue d’échappement. Elles doivent toutes se dégager horizontalement des dents de la roue d’ancre.

Avant de soumettre l’horloge à une première phase de test, je fixe et positionne au besoin la minuterie et toutes les pièces de la platine.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Horlogerie artisanale Restauration d’horloges

Lors des premiers contrôles fonctionnels, je dois vérifier et mettre au repère l’échappement à ancre et tous les déclenchements de la sonnerie.


Le bon fonctionnement de l’échappement de Graham est essentiel pour une belle oscillation du balancier et une marche régulière de l’ensemble du cycle de fonctionnement de l’horloge. Je traite l’ancre et la roue d’ancre avec un processus de fixation pour que le lubrifiant reste en place pendant des années.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Horlogerie artisanale Restauration d’horloges

Maintenant, nous remettons en état les vis de fixation endommagées lors du démontage du mouvement et les bleuissons dans une flamme à 300 °C.

Maintenant, nous remettons en état les vis de fixation endommagées lors du démontage du mouvement et les bleuissons dans une flamme à 300 °C. Maintenant, nous remettons en état les vis de fixation endommagées lors du démontage du mouvement et les bleuissons dans une flamme à 300 °C.

Quelques jours après la première installation du mouvement, le serrage de la vis de fixation supérieure a bloqué la sonnerie. Pour régler ce problème, il faut enrouler une tige d’acier à tampon trempé sur mesure.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Restauration d’horloges antiques

J’insère et positionne celle-ci entre les platines, près du pilier supérieur du mouvement.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Restauration d’horloges antiques

Maintenant, les platines ne pourront plus bouger, même en serrant la vis de fixation.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Restauration d’horloges antiques

Après avoir réinstallé le mouvement, il faut également veiller à ce que la chaussée et le canon soient centrés par rapport au trou du cadran, faute de quoi les aiguilles pourraient se toucher au centre. A présent, je fixe les ressorts de gong dérouillés et nettoyés. Pour éviter un bruit désagréable, il convient de positionner les marteaux correctement.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Restauration d’horloges antiques

Enfin, je vérifie le fonctionnement du balancier et les positions des ressorts de gong lors de l’oscillation du balancier dans le boîtier. J’ai juste légèrement et soigneusement poli le boîtier en utilisant un produit d’entretien spécial boîtier.

Artisan de Chronométrie Schmid Zurich Restauration d’horloges antiques

Et voilà, une pièce d’une beauté exceptionnelle!

Confection du ressort d’une savonnette

Une montre de poche en argent 0.900 datant d’environ 1890 et d’origine suisse nécessite la confection d’un ressort massif.
Le problème de ce travail réside dans la forme de la pièce à confectionner et dans l’estimation correcte de la tension du ressort optimale. Seul un travail à la main associé à une nécessaire sensibilité empreinte de finesse et à une lime d’horlogerie de qualité sont à même de triompher de cette tâche unique – l’Homme soit loué!

artisan schmid horloger zurich savonnette ressort

Je sélectionne dans mon entrepôt une pièce ronde d’acier argenté de 5 mm de diamètre. Ainsi, je peux être certain de pouvoir respecter les dimensions maximales au niveau du manche. A l’aide de la lime à dégrossir, je donne grossièrement sa forme à la pièce brute avec pour intention de façonner la courbure finale du ressort à froid.

Confection du ressort d’une savonnette Artisan Schmid Horloger Zurich

Aussitôt dit, aussitôt fait: la pièce devant moi a déjà une forme reconnaissable. Il est à présent essentiel d’être très patient, d’ajuster en continu, de comparer, de mettre en forme, et de travailler le ressort de façon à ce qu’au moins le manche puisse être fixé dans la carrure du boîtier.

Confection du ressort d’une savonnette Artisan Schmid Horloger Zurich

Ce n’est qu’ensuite que je peux marquer le point à percer et passer à l’acte. Pour cette étape, la pièce ne doit pas encore avoir sa forme définitive. Ce sera uniquement le cas une fois le traitement thermique achevé.

Confection du ressort d’une savonnette Artisan Schmid Horloger Zurich

Pour donner à l’acier argenté l’effet ressort désiré, je chauffe maintenant le matériau jusqu’à ce qu’il prenne une couleur rouge cerise, puis je le trempe dans de l’huile. Maintenant, l’acier est très dur, mais aussi facile à casser.
Pour éviter au maximum de noircir la pièce lors du processus, je recouvre tout le matériau de savon de Marseille doux ou je le passe dans du sel de bore.

Bracket clock anglaise signée John Ebsworth, fabriquée vers 1690

Dans ce rapide cas pratique, j’aimerais vous décrire une variante ou une possibilité pour remplacer la chaîne motrice perdue d’une fusée (système chaîne/fusée).

Bracket clock anglaise signée John Ebsworth, fabriquée vers 1690

Les images utilisées ici présentent aux intéressés une pièce d’une grande qualité. Même les soudures de réparation inadaptées ne parviennent pas à masquer la qualité du travail d’origine. La structure compacte, p. ex le râteau des heures situé à l’intérieur (image ci-dessous) est la preuve d’un grand savoir-faire technique pour l’époque. C’était le début d’environ un siècle de «domination» de l’horlogerie anglaise dans le monde occidental.

Bracket clock anglaise signée John Ebsworth, fabriquée vers 1690

Cette bracket clock est équipée d’une sonnerie des heures au son caractéristique et dispose d’un mécanisme de répétition qui sonne les quarts passés sur deux cloches.

Bracket clock anglaise signée John Ebsworth, fabriquée vers 1690 Bracket clock anglaise signée John Ebsworth, fabriquée vers 1690 Bracket clock anglaise signée John Ebsworth, fabriquée vers 1690

La fusée des quarts du mécanisme de répétition.

La fusée des quarts du mécanisme de répétition.

Un témoin de l’époque, admirable et technique.

Un témoin de l’époque, admirable et technique.

Pour apporter une solution de remplacement acceptable à la chaîne motrice, j’ai opté pour de la corde en boyau munie d’un crochet spécialement confectionné en acier argenté:

Pour apporter une solution de remplacement acceptable à la chaîne motrice, j’ai opté pour de la corde en boyau munie d’un crochet spécialement confectionné en acier argenté:

Cependant, j’ai dû par la suite enlever à nouveau le taquet supérieur, sans quoi le crochet serait resté accroché lors du fonctionnement du mouvement. J’ai lié la corde en boyau avec un fil en argent très serré. Cela tient et fonctionne impeccablement!

Pour apporter une solution de remplacement acceptable à la chaîne motrice, j’ai opté pour de la corde en boyau munie d’un crochet spécialement confectionné en acier argenté: